Du bordel des héros antiques et autres broutilles

La prépa est une science multiforme.Tellement multiforme que nous même, nous peinons à toutes les assimiler.

Il y a parmi celles ci la Culture Antique. Une matière qui doit nous donner les bases de culture qui nous manquent sur cette période historique.

Antinoüs

Mais alors non, désolée de rompre tous vos rêves, ce cours ne se compose PAS de beaux éphèbes ténébreux comme ce beau Antinoüs.

Je suppose que vous avez déjà entendu parler d’Achille, Hercule, Ulysse et compagnie ? Non, pas le dessin animé…

Et bien je vais rompre tous vos rêves, je vous présente le florilège des caractères et autres défauts de ces sympathiques acolytes :
-A savoir, Ulysse, l’homme le plus encensé de l’univers (et plus si affinité) n’est qu’un gros rustre infréquentable. Si si je vous assure. Il abandonne ses coéquipiers de bastons sur des îles désertes et se fâche pour un rien. Il a même causé le suicide d’un de ses potos de guerre. Sympa le type, je vous jure.
-Achille,en plus de ne pas être immortel (oui, cet imbécile meurt d’une blessure au TALON), il perd son amoureux en pleine bataille, sous sa propre armure, par sa faute. Alors si même chez les demis dieux les histoires d’amoures finissent mal… C’est pas gagné.
-Pire que tout, Zeus et Héra, couple de dieux censé être le plus puissant de tous (les rois des dieux, pour faire court) ne font que s’engueuler. Passons sous silence les innombrables coucheries et enfants illégitimes de ce cher Zeus, ainsi que la cruauté d’Héra pour son propre fils Héphaïstos qu’elle balance du haut de l’Olympe, le jugeant trop laid.

Et je vous épargne la suite ainsi que les détails sur ces fantastiques personnages, compagnons de notre premier semestre…

Il est temps pour moi de rassurer les futurs prépas transis de peur face à ces paroles…

5sur20

Non, vous n’allez pas avoir de bonnes notes. Oui vous allez en avoir plein le cul. Mais non non et non, vous n’allez pas baisser les bras. Il faut savoir qu’un prépa, au bout de quelques petits mois de cours change totalement de vision vis à vis de la notion. On allume le feu de joie à 9, et on rêve toute la nuit de 10, voir, pour les plus utopistes, de 12. C’est presque pas une blague. Mais je vais vous dire un secret : les notes, c’est du pipeau, parce que les profs vous connaisse et savent ce que vous valez derrière tout ça, et c’est ça qui compte, votre boulot, votre acharnement. Juré !

Et après ces petits secrets de polichinelles, je vous embrasse tout plein tout fort, et c’est promis, le prochain article sort de la prépa et de nos pseudo vies de rats de bibliothèques !

« Colorín colorado, este cuento se ha acabado. »

Publicités

11 réflexions sur “Du bordel des héros antiques et autres broutilles

  1. mgycqd dit :

    Antinoüs… Il était surtout connu pour être le « mignon » (et non pas la minion) d’Hadrien ? Désolé, les filles… 🙂
    Bon, sinon, bon courage, la prépa c’est pas de tout repos en effet.

    J'aime

      • mgycqd dit :

        Ah c’est clair, à l’époque on savait s’amuser !
        Ceci dit, tous ces dieux et déesses, entre nous, c’étaient des mythos 😉
        Genre, se taper autant de mecs et autant de nanas, ça ressemble à de la vantardise !

        J'aime

      • mgycqd dit :

        C’est un peu facile comme argument : « je suis un dieu, alors camembert, hein !!! »
        Moi je dis toujours c’est ceux qui en parlent le moins…
        Bref. Sinon la prépa ça va ?

        J'aime

      • mgycqd dit :

        Entre deux eaux troubles… C’est un flou artistique, donc. C’est ça qui cartonne, paraît-il, sur le marché de l’Art de nos jours : l’art contemporain post deuxième guerre mondiale.
        Et donc tu te destines à quoi par la suite ? Prof d’histoire ancienne ? 🙂

        J'aime

      • camillelhu dit :

        Bah, ça cartonne aussi sur nos humeurs je crois car on est tous de bonne humeur, sans beaucoup de boulot !
        Hum… Je préfererais éviter !! 😉
        Ok, je me confesse, je ne sais pas encore ce que je veux faire…

        J'aime

      • mgycqd dit :

        Si vous êtes solidaires et optimistes, si vous vous serrez les coudes dans la bonne humeur, que demander de plus ? C’est Byzance !
        Y’a pas de mal à ne pas savoir ce qu’on va faire « plus tard ». Souvent ça se joue au feeling, tout ça. La glorieuse incertitude de la vie !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s