Du changement et de l’Avent

Bannière changement

Il est vrai que la prépa a beaucoup de défaut, du manque de sommeil aux sales notes débiles, et on ne peut pas passer au travers sans en ressortir changé, voir amoché, mais elle a aussi un atout fondamental : elle te montre l’essentiel, elle te fait grandir et prendre conscience de ce dont tu as besoin et ce dont tu peux te passer.

Aujourd’hui, sans vraiment m’en étonner (l’habitude surement) il souffle un vent de changement dans mon existence.
Pas un vent style tornade, mais plutôt une petite bise, un souffle tout ce qu’il y a de plus anodin, mais assez fort tout de même pour bouger les nuages qui bouchaient partiellement mon horizon.

En bref, j’ai envie de nouveautés et de jolies choses, pour moi, mais aussi pour vous, comme vous allez le découvrir…

J'AI OSÉ BOULEVERSER MON TEMPS DE SOMMEIL

Oui, comme ça, ça peut paraître complètement bizarre, mai je voulais vous parlez de ce changement qui a radicalement changé mon mode de vie et mes humeurs.
Il y a de ça un mois, j’entendais un reportage à la télévision (oui, j’entendais de loin, puisque la télé était allumée sans que je ne sois devant…) qui faisait le portrait de jeunes qui se levaient tôt. Mais pas tôt genre 7h, non, plutôt 5h30. (Oui, du matin…)
Au début, j’étais hyper sceptique. Pour moi, le sommeil c’est sacré. Sauf que voilà.
L’idée à trotter un bon moment dans ma tête, et au retour des vacances de la Toussaint, je me suis dis que peut être, moi aussi je pouvais essayer. Ce que j’ai fais.
Et là, j’ai eu la meilleure surprise de toute ma vie de prépa : fini la mauvaise humeur chronique, les matins compliqués et systématiquement à la ramasse.
Vous allez me dire « Qu’est ce que c’est que ce miracle ?« . Et bien il est simple : je me lève à 5h30 chaque matin de semaine, et je débute la journée par une phase de réveil en douceur, où je prend le temps de faire les choses, où je me ménage un véritable temps pour moi, qui n’est pas envahit par le stress ou les cours. Je profite de la sérénité procurée par la fin du sommeil pour démarrer la journée. Et les résultats sont au rendez vous. Bien sur, il va de soit que ce mode de vie me demande de surveiller mes heures de coucher, afin de pouvoir me lever et respecter mon temps de sommeil, mais je me sens beaucoup mieux ainsi.

J'AI TROUVÉ MA VOIE

Lorsque j’ai choisi la prépa, je ne savais pas du tout ce que je voulais faire plus tard. J’hésitais, tout me plaisait. Et cette incubation si particulière qu’est la prépa, parfois angoissante, s’est avérée révélatrice : je me suis littéralement passionnée de géographie et plus précisément de cartographie et d’étude des territoires sur des cartes au 25 millième. Et petit à petit, à force de tâtonnements et de discussions, j’ai fini par trouver une fac et un cursus chouette, tournés vers la montagne et l’environnement, à Grenoble. Il y a un examen d’admission qui me fait un peu paniquer, mais je vais m’y préparer, et j’espère vraiment réussir, afin d’enfin faire ce qui me plait.
Cette révélation est la preuve qu’il faut toujours garder espoir et écouter ce que nous dit notre esprit, notre cœur et notre ressenti.

JE VAIS FÊTER MON ANNIVERSAIRE

Je ne sais pas si vous avez déjà remarquer, mais souvent, on se rassemble pour très peu de choses. En famille, il y a deux types de rassemblements : les mariages ou les enterrements. Ayant vécu un de ces deux événements il y a quelques mois et ayant été profondément touchée par ça, j’ai voulu désobéir à cette norme de rencontre. Je me suis dis que je ne voulais pas devoir dépendre d’un enterrement pour voir les gens que j’aime, événement qui en plus nous assemble dans le malheur, alors que nous nous aimons.
Alors j’ai décidé, en accord avec ma maman, de fêter mes vingts ans. Fêter mes vingts ans avec tous ceux que j’aime, tous ceux qui restent et qui sont heureux de vivre. Fêter l’amour de mes parents que finalement j’incarne depuis vingt ans. Et cette décision est l’une des meilleures décisions que j’ai prise depuis un certain moment.

JE VOIS MON SPORT DIFFÉREMMENT

Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs, je monte à cheval. Cette passion, plus qu’un sport, m’est toujours apparue comme une nécessité. Elle a pourtant évolué dans mon esprit, au court de mon parcourt.
Suite à une grave chute, j’ai un peu paniqué, et, tout en remontant à cheval quand même, j’ai perdu pas mal de mon ancien niveau.
L’an dernier, en décidant de devenir compétitrice de dressage, j’ai commencer, sans m’en rendre compte, à changer la donne. Et cette année, j’envisage mon sport de nouveau de façon sereine, et surtout, plus compétitrice que jamais, avec cette envie d’aller au bout de mon projet, et parallèlement de retrouver cet engouement magique qu’on appelle dans le jargon « La Gagne » à l’obstacle, discipline de ma chute et qui me pose encore le plus de problème.

JE VOUS OFFRE UN CALENDRIER DE L'AVENT

Toujours dans mon idée de mouvement, je me suis dis que l’entrée dans la période de l’Avent pouvait être aussi une période de mouvement ici, avec des rendez vous un peu plus soutenus.
C’est en mangeant mes pâtes d’étudiante de ce midi que j’ai eu la révélation :
Un calendrier de l’Avent blogesque.
Je vous explique : je sais que je ne peux pas vous proposer d’articles tous les jours, car je n’ai pas le temps disponible (ni l’inspiration je crois !) mais avec les projets d’articles cachés dans mon carnet de note depuis quelques mois, j’en ai assez pour vous en proposer un tout les deux jours.
Une régularité moins contraignante et une présence plus soutenue, pour partager cette période d’Avent, qui cette année parait encore plus symbolique. Période du partage, de la chaleur humaine, de la lumière et du bonheur.
Alors voici, j’ai l’honneur de vous inviter, à partir d’aujourd’hui et tous les jours paires du mois de décembre jusqu’à Noël, à me retrouver ici, pour un nouveau rendez vous.


 

Je suis désolée pour ce long article, mais je ressentais le besoin de vous dire, de vous parler, et de partager avec vous toutes ces petites idées. Si l’une d’elle vous fait réagir, ou si vous avez des questions, ou juste un petit mot, n’hésitez surtout pas !

Cette fois ci, je peux vous dire à dans deux jours, en espérant réussir à relever ce joli défi !
Je vous embrasse très fort,
Camille ♡

Macaron Noël

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s