Petits bonheurs simples

bannière bonheurs simples

La vie s’écoule à mille à l’heure depuis quelques temps, et malgré que je sois enfin un peu en vacances, j’ai l’impression que le temps fuis encore plus rapidement sous mes pas…
Est ce parce que j’ai eu 20 ans ? Est-ce parce que le froid et la pluie n’aident pas à se rendre compte des jours qui passent, tant ils les rendent tous gris ? Je ne sais pas.

En sentant cette précipitation tout autour de moi, j’ai décidé de vous parler de mes bonheurs simples, de ces petites choses qui ces derniers temps m’ont étonnés ou fait plaisir. De me poser un peu et d’admirer les petits riens, avant de replonger tête la première dans le flot du temps.

Recevoir une jolie carte qui vient de loin…
…quand je ne m’y attend pas du tout, et que je rentre tout juste de ma dernière semaine de cours. Une joie immense de lire quelques lignes d’amis qui sont loin de moi mais dont les voix et les sourires résonnent tout près du coeur.

Recevoir un bouquet de fleur…
C’est le genre de petit geste que j’aime d’amour. J’aime les fleurs, j’aime les plantes et les couleurs, et ça arrive tellement rarement, que c’est encore plus délicieux.

Apprendre l’absence ponctuelle d’un professeur…
…alors que j’ai du sommeil à rattraper, ou des révisions en pagaille. J’avoue que ce n’est pas très gentil, mais parfois la vague de soulagement provoquée est juste titanesque et fait un bien fou.

Retrouver les copains…
…après plusieurs semaines sans avoir eu le temps de se retrouver. Se rendre compte que le pack de bière descend moins rapidement que d’habitude, tellement on a de choses à se dire et de moments à rattraper presque « en famille ».

Recevoir une bonne note…
…alors que je pensais m’être planté. Ce genre de situation est très rare… Avant, c’était commun, ce n’était jamais « si catastrophique que ça ». Mais maintenant, ça s’apparente au miracle… Et c’est le genre de petit miracle dynamisant et agréable.

IMG_3266 modifiée


Il me revient une parole de chanson qui finalement résumerait assez bien cet article…

Ces petites choses qui n’ont au clair, de sens qu’une fois qu’on les perds.

Les Fréro Delavega dans Ton visage

Et vous, quels sont vos bonheurs simples ? Profitez de vos petits riens, de vos moments de douceur, car une tempête arrive toujours au moment où l’on s’y attend le moins, et le réserves de bonheur ne sont jamais trop remplies…
Je vous embrasse très fort et vous dis à bientôt,
Camille ♡

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s