Boulevard des Airs à La Rodia

bannière BDA concert

Le jeudi 3 mars, j’étais à La Rodia à Besançon pour le concert de Boulevard des Airs.

Vous allez me dire « Encore eux ?! »…
C’est vrai je vous en parle , ici et surtout ici. Mais comment je pouvais passer à coté de ce giga-plaisir du mois de mars, hein?

Excitation et expectation

Il est vrai que je les avait déjà vu en octobre, au festival des Celtivales de Pierrefontaine-les-Varrans, mais une fois qu’on les a vu une fois, je doute qu’il soit possible de résister à re-tenter l’expérience. Surtout quand cette fois ci le concert à lieu chez toi.
J’ai donc réservé mon billet (23€ il me semble, ça les vaut laaaargement), j’ai noté la date sur le calendrier, et j’ai attendu. Entre temps, on a offert des places à deux autres copains pour leurs anniversaires respectifs, et donc on était plusieurs à se retrouver pour l’occasion.
Le concert était à La Rodia, une des salles de spectacle de Besançon, à mon sens l’une des plus cool, qui a fêté ses 5 ans récemment (non je ne me suis pas du tout sentie vieille) et était organisé par l’asso Le Bruit qui Pense, comme la Silent Party dont je vous parlais ici.
J’avoue que j’avais un peu l’impression de tricher avant que le concert commence, puisque je les avais vu déjà une fois récemment… Mais ça, c’était avant…

Une fête foraine miniature pour des émotions gigantesques

Parce que lorsque Boulevard des Airs est sur scène, on ne triche plus, on ne peut pas. Ils ont cette force qui fait qu’ils sont là, et qu’ils sont vrais. Je ne saurais expliquer. Leur sincérité et leur simplicité fait que soudain, on est tous gaga. De leurs bouilles à tous, de leurs mimiques, de leurs postures.
J’ai eu la chance d’être assez proche de la scène pour les voir de près (pour une fois, j’avais mes lunettes…) et c’est vrai qu’on se sent à la fois tout proche d’eux, et soufflé trèèès loin par le talent sans fard qui les anime.
La scène n’était pas encombrée, je ne spoilerai pas le décor mais on se sent vraiment comme chez nous.
Et ce que j’aimais dans leur album, je l’ai retrouvé, de façon encore plus forte ce jeudi : une ambiance de grande fête joyeuse, des sourires et des connivences, un partage monstrueux. Et toujours cette sincérité qui ne peut que forcer le respect.
Plusieurs fois ils se sont adressé à nous avec leurs petites voix, tous en même temps et rigolant de se couper la parole. Certains de leurs mots se sont fait grave, mais jamais menaçant, toujours plein d’espoir.
D’après eux, Besançon c’était « le bordel » un peu. Ça m’a fait sourire parce que moi j’ai toujours entendu dire que le public bisontin était froid et peu expressif. Et même si je ne suis pas en concert tous les weekends, pour le coup, ils avaient raison,BDA : je n’ai jamais vu la Rodia dans cet état et surtout, un tel bruit lors du rappel… D’habitude, il y a toujours un petit mouvement d’essoufflement, mais pas là…

Photo 03-03-2016 22 17 39

Un gros paquet de sourire à emporter

En sortant, j’avais l’impression de quitter la cours de l’école après la fête de fin d’année. De beaux souvenirs plein la tête et un peu triste que ce soit déjà la fin. Comme la première fois, je n’ai pas vu le temps passer, comme la première fois j’avais tellement sauté partout que je ne sentais plus rien de normal dans mon corps. Et surtout, j’avais un sourire de petite fille, qui ne m’a pas quitté de toute la nuit, il me semble…
Vendredi matin, c’était retour au réel : dernier jour de la semaine de concours blanc, anglais. Même si je doute que le résultat soit transcendant, au moins, j’avais pris ma dose de courage le soir d’avant… !


Bien évidement, les photos ne sont pas dingues, puisque prisent avec mon téléphone, mais le moment restera gravé dans ma petite mémoire pour un bon moment…!

Et vous, votre dose de bonne humeur de ces trois jours ?
Je vous embrasse bien fort et vous dis à très vite,
Camille ♡

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s