Un jour, j’adopterai un chien

Deux petits yeux trop heureux de nous voir rentrer, des petites pattes qui nous collent aux baskets, un aboiement pour dire bonjour, et des centaines de milliers de caresses… Voilà la promesse que réserve un chien dans un foyer…

Je vois beaucoup de blogueuses adopter des chiens, j’ai même une amie très proche qui a sauté le pas… Et puis, moi, au milieu de tout ça, je réfléchis, je tergiverse, mais je suis sure d’une chose : quand je serai grande j’aurai un chien.

Mais pour le moment, voilà ce que j’ai envie de lui dire :

a

Cher futur petit chien,

Tu es surement quelque part, très certainement adulte, de petite ou moyenne taille, ou peut être un peu plus imposant que dans mon imagination… Et tu dois avoir des poils tout doux, plutôt court, avec de jolies couleurs qui brillent… Ou alors, tu ne brilles pas trop, parce que tu es triste d’être enfermé avec tes copains au refuge. Tu attends de la visite qui ne viens pas, mais tu restes quand même heureux de vivre, et combatif. Tu es un peu bruyant, un peu foufou, mais tu sais te calmer quand il faut, et tu rêves secrètement de câlins et de papouilles avec ton futur humain.

Très cher petit chien, qui un jour entrera dans ma vie, je te fais cette promesse : je ne franchirai pas le pas de l’adoption tant que je ne serai pas prête. Parce que tu ne mérites pas, petit chien, de faire les frais d’un coup de tête, de ne pas avoir assez d’attention de ma part, ou encore de me pleurer à chaque fois que je pars en cours ou au travail…

Tu existes dans ma tête, tu existes dans mes rêves, tu existes aussi dans mes projets, et j’espère que tu ne m’en veux pas trop de te faire attendre comme ça… A 21 ans, j’attend encore d’être autonome financièrement, d’avoir un boulot ou au moins un mode de vie un peu moins précaire qu’aujourd’hui. Je ne veux pas te balancer dans les pattes de mes parents, qui ne te désirent pas du tout, au prétexte que moi je t’aime.

Je ne veux pas non plus que tu sois malheureux, alors je vais tout faire pour aménager ta place dans ma vie, au cours des années qui arrivent, pour que le jour de ton entrée, tu te sentes déjà comme chez toi…!

P.S. : je t’aime déjà, petit chien de refuge


Je profite de cet article pour dire qu’il me semble que c’est le meilleur moyen de les rendre heureux : attendre le bon moment, et surtout ne pas agir sur un coup de tête, car un animal, c’est avant tout un être vivant, et il ne doit en aucun cas être la victime collatérale de nos caprices…
Et si toi aussi, tu penses fort fort à un petit chien, il y a des bouilles d’amour ici et (entre autre) qui ne demandent qu’à être aimées… ! (Et évidement, dans tous les autres refuges SPA de France…)

Je vous embrasse,
signature

Publicités
Publié dans: Mood

Une réflexion sur “Un jour, j’adopterai un chien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s