Le premier jour du reste de ma vie, ou l’adieu à la prépa

bannière fin prépa

J’ai fait ce que je ne pensais jamais faire un jour. Pas parce que je ne m’en pensais pas capable, juste parce que je n’y avais jamais réellement réfléchi.

J’ai dis adieu à la prépa.

Ce n’est pas un divorce, je vous le dit tout de suite, et si vous me suivez depuis un moment vous devez avoir compris, j’ai juste terminé. Fini. Ciao.
La classe prépa est définitivement une partie de mon passé, et non plus de mon quotidien.
Après 2 années de cohabitation, j’ai terminé mon contrat. J’ai passé le concours, j’ai lu tous les livres, j’ai passé tous les oraux que j’avais à passer, j’ai fait le tour.

Continuer la lecture de Le premier jour du reste de ma vie, ou l’adieu à la prépa

A la découverte du voyage

Orpierre portrait nature

Petite je détestais prendre la voiture. C’était physique, impossible d’envisager un trajet de plus d’une demie heure de façon sereine. Nous partions, avec mes parents, très souvent aux même endroits. Ce qui ne facilitait pas non plus les départs, puisque j’avais tout le loisir de me remémorer les anciens trajets, que je finissais par connaitre par cœur…

Continuer la lecture de A la découverte du voyage

Nos six heures adorées

thème prépa

Je me souviendrai toujours de ce qui m’a le plus paniqué, les premiers temps où il a été question de classe prépa littéraire :
des dissertations sur table pendant 6h00.

A cette période, j’imaginais une immense traversée du désert, parsemée d’embûches, de rêveries et de paniques. J’étais en première L. Je savais que j’aimais les lettres, mais il y a avait cette immense part d’ombre sur mon idée d’avenir… Impossible de savoir qu’en faire.

Continuer la lecture de Nos six heures adorées

Colère et craintes des temps modernes

Plus tard je veux des enfants. Mais comme toute mère hypothétique, je veux le meilleur pour eux. Vous me direz : il y a toujours un pas entre le rêve et la réalité.

Un pas d’accord, je suis prête à le franchir. Mais lorsqu’il s’agit d’un gouffre sans fond, je vous avoue que je fais plutôt deux pas de recul…

Continuer la lecture de Colère et craintes des temps modernes

La vilaine humeur (1)

tumblr_n1i3seZu9d1qfltlro1_500
Image tirée des tréfonds de Tumblr

Ce soir, 22:30, face à mon sujet de philosophie, je grommelle et je grogne.

« L’ignorance est-elle un obstacle à la liberté ? »

Désolé de vous décevoir, mais je ne peux pas vous donner de réponse, ni de plan rédigé pour une hypothétique disert, puisque moi même je sèche.

Il faut avouer que je n’aime pas la philosophie, la seule matière qui ne me convainc pas, dans son essence, dans son déroulement d’idée. Depuis deux ans, on me reproche un raisonnement trop « tortueux ». Je l’imagine avec des volutes, comme la fumée, style campements indiens tentant de communiquer par delà les collines. Bref.

La question du soir sera : savez vous ce qui fait de nous, prépas, des êtres pas tout à fait normaux ?

Continuer la lecture de La vilaine humeur (1)

Les essentiels de la prépa en hiver

65656cca0fa49812ae96f79038294bce

C’est l’hiver, c’est le temps des mains sèches, des lèvres qui font mal, des rhumes à répétition…

Et lorsque j’essaie de lutter contre tout ça, je ne le fais pas à moitié. C’est en retrouvant 3 sticks à lèvres dans ma veste que je me suis rendu compte que là, ça devenait une véritable obsession…

Suivez moi, je vous emmène à la rencontre de mes camarades de lutte !

Continuer la lecture de Les essentiels de la prépa en hiver

Rétrospective du premier semestre en 20 photo

La prépa, dit comme ça, ça fait un peu secte, genre « cercle privé des mangeurs de livres ». Mais derrière tous ces préjugés et la peur qui va avec, je vous assure qu’il y a des vies, des vrais. Si si, des gens normaux, avec des vies pas uniquement peuplées de bouquins, avec de la couleur et du soleil. La preuve en image…

Continuer la lecture de Rétrospective du premier semestre en 20 photo